de Schankemännchen

City Hall, Grosbous | LU

sound sculpture
bronze, aluminium
350 x 350 x 201 cm

.

.

Ici est associée la sculpture à la musique.

En effet la tête et les pieds relèvent de l’expression volumétrique figurative tandis que la partie centrale du corps est constituée par les tubes d’un orgue éolien («windchyme») qui produit des sons au gré du vent.
Six  coussins disposés circulairement autour de la sculpture centrale invitent le public à un instant de repos et de calme, de contemplation et de réflexion, tout en faisant de ces spectateurs-auditeurs-penseurs des éléments imprévus, disparates et ponctuels qui s’intègrent à l’œuvre et sont pour ainsi dire nécessaires à sa complétude.


La légende rapporte que le «Schankemännchen» faisait du bruit en se déplaçant, mais que personne n’a jamais pu le voir. Ce bruit est ainsi transformé en séquences musicales aléatoires sur base de cinq notes.


En référence à la troupe de théâtre luxembourgesois homonyme «de Schankemännchena.s.b.l. », c’est par ses qualités sonore, visuelle, mobile et musicale que cette plastique rejoint l’esprit de performance qui anime la troupe dirigée par l’auteur luxembourgeois Jemp Schuster.